"Il s'agit de vous entourer de ce qui vous rend heureux et vous fait sentir bien." C’est ce que dit Marie Kondo, la gourou de la mode japonaise de l’ordre domestique.

Elle dit que si vous aimez accumuler et que vous avez du mal à vous débarrasser de choses, choisissez de jeter ce dont vous n’avez pas besoin et vous finirez par vivre dans une maison entourée de choses que vous aimez vraiment.

Et c’est la clé de sa théorie et de ses livres, les super ventes de Kondo: rester avec ce qui nous rend vraiment heureux. Mais comment en sommes-nous arrivés là? La méthode KonMari repose sur deux principes majeurs: premièrement, nous devons revoir tout ce que nous avons et nous demander si ces objets nous rendent heureux, et si ce n’est pas le cas, nous devons les remercier pour le service qu’ils ont rendu et les éliminer. Une fois que nous restons avec ce qui nous remplit vraiment, nous cherchons un endroit visible et accessible pour tout. Seulement alors, dit Kondo, nous aurons atteint le nirvana de l’ordre et nous n’aurons plus à faire le grand nettoyage.



Une partie de ce qui rend sa méthode inhabituellement pratique est qu'au lieu de commander pièce par pièce, il recommande de le faire par catégories: tout d'abord les vêtements, puis tous les livres et documents. Ensuite, il est temps de commander diverses choses et de laisser le plus difficile pour la fin: les photos et les souvenirs. De cette façon, notre maison devient un endroit où il n’ya pas de choses inutiles et, selon Kondo, "nos pensées redeviennent claires". C’est là que la philosophie du fengshui oriental entre en jeu, qui trouve un équilibre et une harmonie dans ce qui nous entoure.

En organisant votre maison, vous vous réorganisez en tant que personne, vous prenez conscience de la quantité de choses matérielles que vous possédez qui ne vous servent pas et qui occupent un espace. En vous en débarrassant, vous vous sentirez plus léger. En ce sens, Marie Kondo assure que nous ne pouvons réajuster nos vies et commencer un nouveau style qu'une fois débarrassés de ce qui ne nous inspire pas la joie.


Mais regardons les choses en face ... Combien de personnes peuvent exécuter cet ordre strict?

Si vos chaussettes ne se décollent pas et que vous avez une illusion infinie lorsque vous trouvez votre partenaire ou, à défaut, des dimensions, un aspect ou des matériaux similaires. Ça aussi c'est du bonheur!


Et bien que vous ne le croyiez pas, nous sommes nombreux comme vous, alors Marie Kondo et sa théorie (et sa pratique) peuvent être très bonnes, mais la vie consiste à en profiter pour ne pas aller remercier une paire de chaussettes.